septembre 2008

Archive mensuelle

J’ai grandis…mais je n’ai pas changé…

Créé par le 10 sept 2008 | Dans : école

Hier soir, à 18h c’était la réunion de rencontre avec les professeurs et le principal du collège de ma grandefille.

Alors, après mes courses, je vais chercher ti coeur à l’école (16h25), j’attends la navette pour récupérer la cadette en vol (16h35)(une chance que son bus passe par l’école de petit coeur, mais vu que c’est un RPI* c’est normal !)

Ensuite, direction le collège, on récupère grandefille, après une attente de 15 minutes avec ti coeur et cadette qui font des pirouettes dans l’herbes (excitées comme des puces !)(17h).

Ensuite direction Mamie qui n’habite pas très loin heureusement, pour y laisser les deux excitées petites,… attente qu’elle revienne (17h25), petites parlottes, on repart pour le collège (17h50)

Arrivée au collège (18h) …Ouf on n’est pas en retard… Et là ! Une drôle d’impression dans la cour, tout me semblait plus petit que dans mon souvenir (parce que j’ai moi aussi ainsi que chéri d’ailleurs usée le fond de mes jeans sur ces bancs). Ensuite je me suis dit: ah oui !c’est vrai j’ai grandis depuis! lol(on dirait du Eve Angély).

Ensuite le principal nous accueille, bla, bla bla le règlement, ensuite les profs… bla bla bla je vous passe le détail, sauf que ma grandefille a deux de mes anciens profs , et que le prof de math était dans le même lycée que moi, voilà comment on prend un coup de vieux !… mais ce qui me rassure c’est que je ne suis pas la seule, mes anciens profs aussi…(et oui 25 ans dans le même bahut, ça ne rajeunit pas !)

Bref voilà une réunion de deux heures, on est sorti à 20 heures,( j’ai l’impressions que certains parents ne sont jamais allés au collège de leur vie, ou alors ils sont carrément amnésiques, vu les questions posées… ) maintenant il faut récupérer les deux pépètes chez Mamie et Papy, rentrer à la maison et dévorer des pizzasdîner, pffff….(21h15) et demain il y a collège pour grandefille et  réveil à 6h15…

Sans compter la visite inopinée de mes copines à 21h pour me dire qu’il y a réunion de l’association -ce soir- maintenant-, parce que l’une d’elle avait oublié de me prévenir avant… Alors devinez ce que je leur ai dis ? Non… pas ce soir… j’ai mal à la tête…

Et aussi… ma grande fille m’a épatée elle a posé une question devant tout le monde à la prof d’anglais… Moi qui n’ai pas osée l’ouvrir (eh oui !je suis une grande timide, et ça c’est pas drôle) j’étais vraiment très fière d’elle… Surtout que je n’aurais jamais osé le faire à l’époque et maintenant j’aurais réfléchi longtemps avant de parler. (on ne se refait pas…)

*RPI=Regroupement pédagogique intercommunal

De quoi est faite notre vie ?

Créé par le 08 sept 2008 | Dans : La tête dans les étoiles, Tout et rien

 ( oui je sais ce sujet n’est pas très drôle … mais ce soir, j’ai pas envie d’être drôle, pouët pouët, caca boudin!)

Pourquoi je vis? pourquoi je meurs? pourquoi je ris ? pourquoi je pleure ?…De quoi est faite notre vie ? dans La tête dans les étoiles aaf0760f88a279300567840a6052e818

Pourquoi n’ai-je pas trouvé  ce pour quoi je suis venue sur cette Terre ? Ai-je accomplis une mission que j’ignore ou bien, cette mission est-elle à venir ? Ou alors je ne l’accomplirai jamais parce qu’elle n’existe pas, et que je ne suis qu’une poussière dans l’univers… La mission n’existe t-elle que dans nos esprits ? Que peut nous apporter la gloire, la popularité? ( whaou je m’attaque à du hard ce soir !)

Si nous ne sommes que des poussières d’étoiles à quoi bon nous casser la tête ? Nous n’avons qu’à attendre patiemment et passivement que la faucheuse viennent nous chercher, à quoi bon résister, nous débattre comme des papillons pris au filet ?

Il faut donner du sens à sa vie et pour cela on en dépense de l’énergie… avoir une bonne situation pour pouvoir se la péter  subvenir au besoins de sa famille, avoir une passion pour oublier que l’on est vivant et mortel, et surtout, ne pas se remettre en question… Ce qui permet d’avancer tranquillement avec des oeillères… Mais la mort est partout autour de nous, elle rôde, nous frôle parfois, et dans ces moment là… On prend conscience de notre existence et des priorités…

Moi, j’ai peur de mourir sans savoir si j’ai bien joué ma vie comme c’était écrit, ou si j’ai bifurqué et me suis éloignée du chemin.

Quoi il est soit si ça se trouve, l’important ce n’est pas l’objectif à atteindre mais le cheminement qui y mène… ( comme dit Paulo Coehlo dans l’Alchimiste )

Voyons pour moi : Je ne connais pas l’objectif à long terme, mais par contre, on peut dire que le chemin est difficile et pleins d’impasses… J’espère que le chemin que j’emprunte maintenant va me mener quelque part…

 

(oui je sais aussi, la photo de Balavoine n’a pas grand chose à faire ici mais il me manque, alors… ça ne peut pas faire de mal !)

Un bébé? Moi ? Jamais… Contraception

Créé par le 06 sept 2008 | Dans : La tête dans les étoiles

 Miss C. se mets à délirer sur les bébés de sa copine et voilà que moi je me mets à rêvasser d’un petit bébé… pourtant j’en ai assez de trois… mais des petits petons tout doux c’est vraiment trop trop mignon… D’accord dans trois mois je serais peut-être assistante maternelle (si tout va bien du côté de nos «  chères » administrations), mais à 35 ans je ne me vois pas rempiler dans les nuits blanches… Déjà que j’ai du mal avec les nouveaux horaires de ma grande qui est en 6 ème… Et j’ai le bide qui me dit aïe… Le souvenir de mes grossesses aïe… Les vergetures…La fatigue… Les autres enfants à s’occuper seule (chéri help !) … Noon ! PAS  de BEBE c’est fini maintenant je serais grand-mère … heu… pas tout de suite (ma grande à 10 ans faut pas déconner) J’espère bien avoir à pouponner avant ! Mais pas avec les futurs miens !

Et oui je n’aurais jamais de petit garçon, le nom de mon homme ne se perpétuera pas dans cette branche de la famille… Mais, après tout on s’en fou ( de toute façon mon nom non plus, j’ai trois frères pas pressés… de se reproduire… lol pardon petits frères) Et qui me dit que le fils que j’aurai conçu ce soir, aurait eu lui même envie de se perpétuer dans ce monde complètement dingue et en perdition sur cette petite planète… Mais peut -être aussi que ce petit bonhomme sera le futur sauveur du monde, un Jésus Christ quoi! Vu que chéri s’appelle Christophe ce serait logique ! Mais il est aussi athée alors c’est foutu ! Donc ce n’est pas la peine de tenter l’expérience…

Dans mes rêves d’enfant, je m’imaginais avoir une famille nombreuse, beaucoup d’enfants autour de moi, au moins quatre ( comme môman !) ou sept (comme mémé) mais c’était un monde différent de celui de maintenant et j’ai revu mes chiffres à la baisse. A cette époque, il n’y avait pas la télévision, les consoles de jeux et toutes les tentations actuelles, pour aller à l’école, on enfilait une blouse et il était inutile d’avoir des vêtements de marque… Maintenant élever des enfants a vraiment un coup matériel, et en plus d’être maman, il faudrait être aussi Wonder Woman et justifier de notre rentabilité à la maison (qu’est que tu fous de tes journées ? Rien je glande… hé oui après deux mois non stop je peux bien souffler un peu (hé bé non… parce que je culpabilise (maudite éducation!)). Les mamans qui travaillent nous regardent bizarrement… (En plus on a pas de conversation !) et quand on se ballade avec pleins d’enfants… on passe soit pour des cathos ou des prolétaires qui ne connaissent pas la contraception ( en fait je crois que je suis un peu prolo mais passons sur ce détail). Bon voilou j’ai fini, nous n’aurons plus d’enfants…

jusqu’au….

prochain….

 problème….

 de…

 contraception…!

(moi qui voulait laisser mon blog tranquille c’est malin, c’est raté !)

Résultat du sondage « caprice »

Créé par le 05 sept 2008 | Dans : enfants

Que feriez-vous si votre enfant faisait un caprice en public ? (8 votants dont 3 fois le même qui donne 2 réponses différentes, je l’ai compté où il a mis le plus de réponses.)

1/ je le baillonne :  0 réponse

2/ je le raisonne et le menace d’une punition : 2 réponses

3/ je cède : 0 réponse

4/ je le laisse hurler et nous partons : 2 réponses

5/ je lui donne une fessée : 2 réponses

 

Personne ne baillonne ses enfants a priori… sauf  les petits rigolos…

33 pour cent les raisonnent et les menacent d’une punition, c’est pas mal mais mais ça marche mieux en prévention du caprice, pas en situation de crise.

Personne ne cède bravo !

33 pour cent les laissent hurler, c’est mon cas, mais c’est rare que ça arrive, car elles le font une fois et comme elles voient que je n’ai pas cédé elles ne récidivent pas.

33 pour cent donnent une fessée, pour ma part j’évite surtout en public mais quelques fois ma main va plus vite que mon cerveau… :-(

A quoi me sert mon bac +3 ?

Créé par le 04 sept 2008 | Dans : enfants, Turbin

J’ai fait des études, jusqu’en licence, que j’ai eu, en plus, mais à quoi cela me sert-il ? Ce que je veux faire pour le moment c’est m’occuper de bébés !( non ! je ne suis pas enceinte !) Et pour cela pas besoin d’une licence de psycho ! Quoique… c’est quand même utile je pense. Mais quel espoir de promotion puis-je avoir ? Faire une thèse sur les régurgitations, les petits rots… le petit caca… le pipi… l’éducation… Moi ce que j’adore le plus avec les bébés c’est la communication… Je sais ce n’est pas aisé, un bébé ça n’a pas le même langage que nous mais je suis fascinée par les compétences des nouveaux-nés, je les ai découvertes pendant mes études et j’ai pu les observer chez mes propres enfants… Et avec mon expérience de maman j’ai aussi découvert l’importance du toucher dans l’éducation des enfants, j’ai essayé les massages mais ce n’est pas aisé quand on a trois enfants en bas âge, on manque un peu de temps, mais ce que j’ai découvert de mieux avec ma troisième filles,  c’est plutôt l’art du porté ou portage (je ne sais pas comment on dit) et de la manipulation des bébés.  J’ai lu ça dans un magazine et je l’ai appliqué à mon petit coeur… Et je ne sais pas si c’est dû à ça, mais elle a toujours été super à l’aise dans son corps et à marché assez tôt par rapport à ses soeurs. Par exemple, elle tombe rarement, elle ne se fait pratiquement jamais mal quand ça arrive. De plus, elle ne se cogne pratiquement jamais (alors que ça arrive souvent à ma deuxième). Un de mes désirs en devenant assistante maternelle serait de faire découvrir ces techniques aux mamans intéressées et surtout en faire profiter les bébés qui me seront confiés. Ce sont des gestes tout simple, qui peuvent s’apprendre très vite. Je crois que ce sont des gestes qui devraient être montré à tous les parents à la maternité.

J’ai cherché des illustrations qui montrent comment retourner un bébé sur la table à langer ou comment porter un bébé mais je n’en ai pas trouvé qui correspondent.

Allez, pour la promotion, on y réfléchira plus tard ! ;-)

Bonne nuit à tous ! petits lutins !!!

Créé par le 03 sept 2008 | Dans : Tout et rien

Rentrée…

Créé par le 03 sept 2008 | Dans : ça alors !, école

Quoi ? Encore ? on ne parle que de ça dans le monde magique des blogs ! Mais oui je vais encore en parler !

 Bizarrement, en ce jour de rentrée, on voit où sont les vrais copines. Quand on se trouve devant les grilles de l’école, chaque mère est plantée devant la liste d’élève obnubilé par le prénom de leur enfant :

« Il est dans quelle classe ? celle de Machin ? et il est avec madame Truc ? Pousse toi de là que je m’y mette ! »

 Et elles ne daignent même pas se déplacer pour vous dire bonjour, il faudrait  juste qu’on leur marche sur les pieds pour qu’elles le fassent… Il faut dire que tout le monde se connaît dans nos petites communes… vraiment, quelques fois, j’ai vraiment l’impression d’être invisible… Par contre, pour moi, les autres ne le sont pas, et j’en profite pour observer. Et je ne suis pas déçue ou plutôt si… un peu quand même !

Alors,  soit j’attends trop des autres , soit je suis nulle et sans intérêt (possible) et je pue du bec, soit ce sont les autres qui sont nul de ne pas chercher d’avantage ma compagnie… ou  je suis trop excentrique dans ma manière d’être, j’opterais pour celle-ci plutôt. Peut-être que je parais froide ou idiote, mais le problème c’est que ce qui m’intéresse, n’intéresse personne dans mon entourage sauf mes vrais copines ( j’en ai deux pour le moment, je crois même que ce sont de vrai amies…) et encore je n’aborde pas encore tout… Et pour les autres il y a je pense plutôt incompréhension et manque d’affinité…un fossé quoi … enfin bref, je préfère éviter les sorties d’école si c’est juste pour se regarder en chien de faïence (comme dit maman) ce n’est pas la peine… Ou bien alors on me trouve bizarre, mais bon sang ça c’est bien possible… lol. Je me pose tellement de questions… Il faudrait que j’arrête de m’en poser et oser être moi-même mais je ne sais pas trop qui je suis… lol

En fait, je ressens tellement les sentiment des autres (surtout les négatifs d’ailleurs ) que cela me bloque (et la timidité reprend le dessus), je crois que je devrais plutôt me concentrer sur les gens positifs, avec qui je me sente à l’aise et ignorer les autres… ceux qui, par leur seule présence , me ruinent ma journée.

Je sais que ce que je vous raconte est bizarre et je ne suis pas sûre que cela soit très clair… Pourtant je n’ai pas abusé de Coco orange alcoolisé ce soir, et quand je me relis j’ai l’impression de lire JC Vandamne  (je ne sais même pas comment on écrit son nom… et j’ai la flemme de chercher).

Bon ma résolution pour cette année scolaire : EVITER LES SORTIES D’ECOLE (heureusement elles prennent le car !)

Y’a du stress dans l’air…

Créé par le 02 sept 2008 | Dans : école, enfants

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il parait que demain, c’est la rentrée des classes… et mes trois fées vont reprendre le chemin de l’école, j’ai tenté au maximum d’occulter cette rentrée en faisant les courses de rentrée… il y a un mois, mais aujourd’hui il a fallut quand même y penser pour chercher ce qui pouvait bien manquer à mes petites demoiselles… bon il ne manquait pas grand chose, alors cela a été rapide, mais demain il va quand même que je les accompagne à l’école, je devrais plutôt dire aux écoles, car cette année nous avons droit à un école différente pour chaque fée et dans trois villages différents alors pour les accompagner toutes les trois il va falloir que je fasse marcher le chronomètre !(d’autant plus que chéri n’est pas là pour me donner un coup de main demain!) La première fée rentre au collège à 8h20, la troisième fée à la maternelle 3 km plus loin à 9h et la deuxième 6 km plus loin à 9h10, le plus délicat va être de laisser la petite pour emmener la cadette car il me faut 10 minutes pour faire le chemin, j’espère qu’elle ne sera pas en retard…

Mes petites fées ont (enfin) rejoint les bras de Morphée cela a été un peu long, le collège, ce n’est pas rien pour une nénette de tout juste 10 ans et demi, cela va lui faire tant de changement… d’ailleurs ce soir, je lui ai fait un gros bisous en lui souhaitant « bonne nuit mon bébé » elle m’a regardé étonnée de la formule et je lui ai dis que maintenant ce sera une grande fille et que c’est peut-être la dernière fois que je lui dirais ça, elle a souris et cela n’a pas parut la déranger, mais rassurez-vous je tenterais encore le coup jusqu’à ce qu’elle me dise « allez maman ça suffit! » On est là pour ça… nous, les mamans, non ? J’ai un petit noeud dans l’estomac, là, et je me souviens de mon entrée dans ce même collège… qui ne m’a pas laissé que de bons souvenirs…, trop timide, (trop couvée ? ) je n’étais pas armée pour affronter les autres, me défendre et me faire respecter… Je souhaite que pour elle, ce soit les meilleures années… que l’éducation que je lui ai donné la rendra assez forte… Mon bébé a grandi ce petit bout de femme en termine avec la petite enfance… et nous pousse vers… la sortie… (ça c’est un autre sujet…) et elle est encore loin j’espère  ;-)

Vie de couple

Créé par le 01 sept 2008 | Dans : dur dur, Tout et rien

Vivre avec un chauffeur routier à des avantages et des inconvénients :

Au début de la relation, on est des amoureux passionnés et les séparations sont plutôt difficiles, mais les retrouvailles chaleureuses (voire hot). Au bout d’un certain temps la passion se calme un peu et se transforme en tendresse et les séparations sont un peu moins douloureuses : le train-train, les enfants, nous occupent l’esprit, d’autant plus qu’il faut apprendre à gérer le quotidien toute seule, s’occuper de tout, si bien que l’homme finit par ne rien faire du tout à la maison (il est là si peu de temps !), ensuite on finit par avoir une petite vie de semi-célibat et quand notre cher chéri rentre à la maison, il a du mal à trouver ses marques dans les nôtres, et nous, à supporter quelqu’un qui nous dicte des choses alors que l’on a l’habitude de faire seule, sans personne sur le dos. Alors on répond par de l’agressivité et finalement on finit par une petite scène de ménage. (qui se gère ensuite sur l’oreiller ouf !)

Mais s’occuper seule de trois enfants quasiment tout le temps sans beaucoup d’aide ce n’est pas de tout repos, mais notre cher chéri à du mal à le comprendre car il s’imagine que parce que l’on reste à la  maison on ne fait rien ou si peu, par rapport à lui qui travaille plus de 12 heures par jour. De plus on ne peut pas se plaindre d’être fatiguée, car lui s’est levé à 2 heures du matin et nous à 7h,  (c’est juste que ce n’est pas le même genre de fatigue (mais allez le lui faire comprendre !)). Il faudrait juste que nous soyons toujours ravie de l’accueillir avec le sourire et des fleurs sortant de la bouche alors que mesdemoiselles les petites fées nous ont harcelé pour mille et une bonnes raisons toute la journée. Hé bien  ! Quand il rentre nous n’avons pas envie de sourire, de lui ôter ses chaussures, de lui faire un petit massage, que sais-je encore… d’autant plus qu’il faut aider les enfants à faire leurs leçons, préparer le repas, les doucher, tout ranger, et aussi prendre du temps pour soi, et rien que pour soi… ( ce qui n’arrange rien c’est qu’il rentre toujours à une heure ou la vie de famille est la plus intense…)

Il y a quand même un avantage intéressant : c’est que lorsqu’il est absent plusieurs jours on peut encore se languir de lui, comme au premier jour, et profiter aussi du grand lit pour nous toute seule et se taper un roman entier sans être dérangée… et surtout, sans le déranger lui.

Voilà un petit bout de vie, bon, j’exagère un petit peu les traits mais en gros c’est ça.( ok ok, il ne me demande quand même pas d’ôter ses chaussures !Clin doeil)

Vie de couple dans dur dur 578px-Bertall_ill_Intrepide_Soldat_de_plomb_Le_Couple

12

Fabien et Céline |
Hélène et Christian |
themariageofdavidelisa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ruedespetitspicku
| ************ Evann Valé...
| climoune