Rime à rien

Articles archivés

Début et fin

Créé par le 02 mar 2009 | Dans : Rime à rien, Tout et rien

C’est le retour du printemps, les bourdons bourdonnent, les oiseaux oisonnent chantent et cherchent un coin pour faire leurs nids, les crocus émergent ainsi que quelques petites violettes violettes (et blanches !) et mes amis les arbres pollinisent : AAAAAAAAAAAAatchoummmm !!!

Sinon, parce que tout a une fin, je tiens à vous faire savoir que ce blog va cesser son activité après un an d’existence si vous voulez continuer à suivre mes aventures avec mes petites fées je vous invite à me le faire savoir ici dans les commentaires.

A bientôt les ami(e)s !!!

fin.jpg

Balade hivernale, soleil couchant

Créé par le 27 jan 2009 | Dans : Rime à rien

Les perce-neiges émergent de l’humus détrempé du sous-bois,

Les arbres semblent s’enraciner dans le ciel couleur couchant.

L’eau murmure dans les fossés, court en cascade et s’enfuit…

Le calme de la campagne est juste perturbé, dérangé, par le bruit sourd d’un avion, minuscule point brillant dans le ciel immense et…

par le bruit claquant de mes pas… Tac ! Tac ! De mes chaussures de ville, intruses contraintes dans cet univers…

Des oiseaux se chamaillent dans les buissons pour quelques grains, sans doute.

Les rats de villes s’étonnent souvent du silence de la campagne, mais les rats des champs savent où voir et quoi écouter…

imagesp.jpg.

Neige et crépitement

Créé par le 07 jan 2009 | Dans : Rime à rien

Sous mes pas lourds tu crisses comme pour te plaindre de salir ton immaculé.

Les pas graciles des chats et des moineaux forment des notes de musique que seuls un dieu pourrait en comprendre la symphonie.

L’air glacial empourpre ma carapace fragile,  fait couler mon nez et des larmes me brouillent la vue.

Le silence est impressionnant, tout semble comme endormi. La neige comme le sable du marchand de sable aurait-elle le pouvoir d’endormir la campagne ?

Y a t-il quelqu’un ? Non je préfère que non… J’aime ce silence, le vent qui décoiffe mes cheveux… Mes doigts qui s’engourdissent… Le froid qui traverse mon manteau et me fait frissonner… le plaisir de me sentir vivante au milieu de ce néant…

La brûlure du froid se fait sentir…Je réchauffe mes mains de mon souffle tiède… Je rentre, la brûlure s’inverse, le feu crépite, le sang s’engouffre dans mes extrémités, j’ai mal aux mains, aux orteils… Mais la chaleur m’envahit et me rappelle ma condition… Nous ne sommes que peu de choses… Nous, pauvres hectoplasmes, machines étranges composées d’eau et de carbone…

Burning out & desperate mum

Créé par le 09 déc 2008 | Dans : Rime à rien

 A ma souris chérie

Lire la suite »

Si j’étais célibataire, sans enfant.

Créé par le 19 nov 2008 | Dans : Rime à rien, Tout et rien

 

Je sortirais en boîte pour draguer.

J’aurais un chien, un ratier pas trop gros pour qu’il se couche sur mes genoux quand je regarde la télé ou me branche sur l’ordi.

Je le promènerais dans les bois pour ne pas qu’il chie dans mon garage.

 Je ferais 20 kilos de moins (ah…les grossesses…)

J’aurais un bon boulot qui me passionne comme psy par exemple (mais là … il aurait fallut beaucoup d’effort côté timidité) ou un boulot pour gagner ma vie sans joie…

Je voyagerais autant que possible.

Je visiterais mes amis qui sont loin.

Je prendrais des cours de dessin et de peinture.

Je ferais la teuf en buvant de la bière avec mes frangins.

Je ferais des activités sportives comme de la danse africaine ou autre que je ne connais pas encore.

Je ferais un petit footing de temps en temps (sans craindre certains désagrément au bout de cinq mètres de course)

J’irais chez le coiffeur, l’esthéticienne…

Je m’achèterais pleins de fringues pour moi…

Je m’ennuierais le soir, et rêverais du prince charmant… et des droles qui vont avec.

 

En bref, je me ferais iéch! 

 

Et vous que feriez-vous ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Journée top…

Créé par le 17 nov 2008 | Dans : ça alors !, Rime à rien, Tout et rien

Après une semaine de glandouille ou presque, j’ai passé ma journée à une tâche tout à fait gratifiante… Rattraper tout le retard accumulé la semaine dernière… en lavage, étendage, repassage, pliage et… « rangeage » du linge. Voui je sais c’est pas sérieux d’attendre la montagne de linge pour s’y mettre mais j’aime bien les défis…^^ Et quelle satisfaction quand on a terminé ! Se dire avec joie que demain il faudra recommencer^^… Mais je vais peut-être m’attaquer à un autre Everest le rangement/nettoyage des chambres de mes filles… parce que à force il ne faut pas pousser mémé dans les orties… et que j’ai été assez patiente comme ça.

Heureusement, deux évènements bien sympa ont égayé ma journée,

le coup de fil de ma chère Zaza…

et le coming out de notre chère assistante sociale 

dois-je me teindre en blonde ? ou « desperate » capillaire

Créé par le 13 nov 2008 | Dans : ça alors !, Rime à rien

Non, je ne suis pas entrain de devenir une de ces poupées B*****, mais… j’ai en ce moment une teinture qui imprègne mon cuir chevelu alors j’en profite pour écrire.

imagescoloration.jpgNooon, ce n’est pas une teinture blonde, car avec ma moustache, je crois que ça n’irai pas ! emoticoneMais avec la quantité de cheveux blancs qui apparaissent entre chaque coloration, je pourrai presque me tricoter un pull…emoticone Hé voui… c’est ça de vieillir ! Alors, plus ça va, plus je me dis que je devrai passer à plus clair pour espacer ces foutues colorations qui me gonflent salissent les bras et me coulent dans le cou et me grattent (et oui c’est du vécu !).

Excusez-moi y’a le rinçage qui urge !……

A y’est  je suis toute neuve ! Ou presque…
Bon je voudrais aussi parler d’un autre sujet tabou… Combien de fois par semaine faut-il se laver les cheveux !? J’ai lu dans un magazine récemment qu’une à deux fois tous les quinze jours suffisent selon le type de cheveux, pour ma part si je ne fais pas un shampooing tous les jours j’ai l’impression que la friteuse m’est tombée sur la tête, alors si vous avez des trucs pour remédier aux regraissages ce serait sympa.

arton1207.jpg

J’aime…

Créé par le 11 nov 2008 | Dans : Rime à rien

les tartines de beurre avec du chocolat, le son de sa voix, la chaleur du soleil sur ma peau, me chauffer près du feu, la douceur sous la couette, les bisous dans le cou de mes filles, le miel, la forêt noire, les cerises, le souffle du vent dans mes cheveux, la chaleur de ma douche, écouter le chant des oiseaux, parler autour d’un café, discuter lors d’une longue promenade, papoter un heure au téléphone avec une amie, regarder mes filles jouer, les caresses de mon homme, le ronron de mon Loulou (le chat), la cuisine de ma maman, l’odeur de sciure de bois de mon papa, les chaussettes de mon grand-père, le sourire de ma grand-mère, le fond de teint de l’autre grand-mère et l’odeur du béret de mon autre grand-père.

Hélas ! Grands-parents vous n’êtes plus là… Mais moi, j’ai des souvenirs et j’aime la vie !

Youpi !

besoin d’un peu de changement…

Créé par le 05 nov 2008 | Dans : Rime à rien

_ça se voit non ?Embarasse

En fait, c’est peut-être provisoire…

Vingt-deux

Créé par le 22 oct 2008 | Dans : Rime à rien

Ce week-end, joyeusement partis

vers une promenade dominicale en voiture,

 pour se balader dans les bois à pieds…

nous avons rencontré…

le loup?

Nooooon ! seulement la maréchaussée,

qui de mes papiers voulait s’enquérir

mais, par le désordre, « very » douée

papier d’assurance je n’ai point trouvé…

 heureusement par la petite vignette

sur le pare-brise, je fus sauvée…

Monsieur l’agent me dit : circulez !

  »Ouf » de soulagement, cela m’a provoqué…

Je me voyais déjà de soixante-quinze euros allégée

 

Moralité : Les keufs ne sont pas toujours des boeufs.Vingt-deux dans Rime à rien gendarmes

Fabien et Céline |
Hélène et Christian |
themariageofdavidelisa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ruedespetitspicku
| ************ Evann Valé...
| climoune